Ris Orangis vs Paris université club
vs

Récapitulatif

Terrain en bon état, temps maussade pluie fine en fin de rencontre, nombreux public.

Rencontre arbitrée par Monsieur Olivier Bouville de la ligue Grand Est.

Il ne faut pas se le cacher, Ris à des difficultés depuis quelques matchs et les causes de ce moins bien font débat. La fatigue, l’esprit collectif perdu, où allez savoir quoi encore ? le rugby est un sport de combat, le moindre grain de sable peut enrailler une belle machine et faire ensuite cogiter les esprits. Et ce n’est pas le moindre adversaire qui vient ce dimanche, mais le leader, auréolé de ses quatorze victoires sur les 19 possibles. Certes les Rissois peuvent s’enorgueillir d’avoir été le seul club cette saison à faire tomber le PUC sur ses terres, et ça ont ne leurs enlèvera pas. Mais voilà, les Pucistes veulent leur revanche, cette défaite à la maison, ils l’ont un peu en travers de la gorge. Alors dans ces instants il faut se resserrer, montrer que l’on ne fait qu’un. Ce moment si particulier qui soude l’équipe dans les vestiaires avant de rentrer sur le terrain s’est faite en présence de tous, les mots du capitaine, les consignes des coachs et les encouragements des dirigeants. C’est aussi ça la force du vestiaire.

C’est le PUC qui donne le coup d’envoi. La balle est réceptionnée par les Rissois mais sur le coup de pied de dégagement une touche directe est trouvée et les Rissois reviennent dans leurs 22 mètres. Sur le lancer, le PUC développe une attaque et l’ouvreur Corentin Daguin transperce la défense et marque entre les poteaux. L’essai est transformé. C’est mal parti pour les Rissois. Ris 0 PUC 7.

5ème minute, Ris s’installe dans le camp de son adversaire et bénéficie d’une pénalité aux 22 mètres légèrement à droite. Maxime Bernard réduit l’écart. Ris 3 PUC 7. Le jeu s’équilibre, les Rissois sont dans leur match. 13ème minute, essai de Wail Kribi. Sur une attaque grand côté, un ruck se forme, la balle est extraite rapidement et transmise à notre pilier qui marque en coin. Maxime Bernard passe cette pénalité difficile et Ris reprend les commandes. Ris 10 PUC 7.

22ème minute, on joue une mêlée introduction Ris, Julien Roussel est servi, mais sur le ruck, la défense Pucistes contre et l’arbitre récompense le gratteur par une pénalité. Des 42 mètres face, Corentin Daguin ajoute 3 points et les deux équipes se retrouve à égalité. Ris 10 PUC 10.

30ème minute, Ris va jouer à 14, Guillaume Casteignau est sanctionné d’un carton jaune pour un en-avant volontaire. 35ème minute, sur une attaque Rissoise, le PUC est en position de hors-jeu. L’arbitre accorde une pénalité aux Rissois située aux 25 mètres à droite. Malheureusement Maxime Bernard échoue de peu dans sa tentative et le PUC se dégage. 38ème minute, c’est au PUC aussi de se faire sanctionner d’un carton jaune pour un en-avant volontaire. Chaque équipe à son joueur sur le banc. Toutefois, Guillaume Casteignau rejoint ses partenaires avant la fin du temps réglementaire mais rien ne se passe et l’arbitre siffle la mi-temps sur ce score de parité. On aurait pu croire après l’essai éclair des visiteurs que ces derniers allaient renverser leurs hôtes, mais Ris à brillement répliqué et ne lâche rien. les deux équipes se sont neutralisées. Bien malin qui pourrait donner une issue à ce match.

Le jeu reprend avec le coup d’envoi aux Rissois qui bénéficient à leur tour d’un léger vent favorable. 42ème minute, pénalité pour les Rissois aux 40 mètres légèrement à droite. D’un somptueux coup de pied, Maxime Bernard ajoute trois points et redonne l’avantage à son équipe. Ris 13 PUC 10.

45ème minute, une pénalité pour le PUC est rapidement jouée à la main, mais sur la passe décisive l’arbitre siffle un en-avant, ouf on respire ! On commence à assister aux premiers changements. Adil Azza et Julien Langlais sont remplacés. Le sang frais semble faire son effet. 48ème minute, sur un maul, les Rissois avancent, la balle est extraite et envoyée à l’aile. Louis Picot est servi en s’en va marquer entre les poteaux. Maxime Bernard transforme cet essai magnifique qui a laissé pantoise la défense du PUC. Ris 20 PUC 10.

50ème minute, une pénalité est accordée au PUC au niveau des 40 mètres mais la tentative de but est ratée et les Rissois peuvent se dégager. 54ème minute, ça chauffe terriblement pour les Rissois, le PUC veut revenir coute que coute au score. Ris se met à la faute mais contre au courage les vagues offensives de son adversaire. Le PUC bénéficie toutefois d’une pénalité bien placée. L’arrière Flavien Guerrier réduit le score. Ris 20 PUC 13.

60ème minute, sur un maul à l’initiative des Rissois situé aux 40 mètres, ce dernier avance sur une dizaine de mètres et le PUC se met à la faute. Une occasion est donnée aux Rissois de prendre un peu plus le large. Maxime Bernard ne se fait pas prier et ajoute 3 nouveaux points dans l’escarcelle. Ça fait un bien immense car chaque point compte maintenant. Ris 26 PUC 13.

Le PUC joue son va-tout et jette toutes ses forces dans la bataille pour revenir au score. Les Rissois résistent héroïquement et font preuve de courage. Mais à force de défendre ils se mettent à la faute et vont jouer à 13. C’est d’abord Youssef Soliman qui sort sur carton blanc et quelques minutes plus tard c’est Gaëtan Chappeland lui aussi sanctionné d’un carton blanc pour fautes répétées. 76ème minute, les Rissois avec cette infériorité numérique ne peuvent empêcher leurs adversaires de passer la ligne. Essai transformé pour le PUC qui revient. Ris 26 PUC 20.

Il reste 5 minutes à jouer, les Rissois résistent et reviennent même dans le camp du PUC. Une ultime pénalité est accordée aux locaux. Maxime Bernard a l’occasion d’assoir définitivement la victoire et de sortir le PUC du bonus défensif mais sa frappe effleure les poteaux. Sur cette action, un joueur du PUC est sanctionné d’un carton blanc. Ris maitrise cette fin de partie et l’arbitre siffle la fin du match. Le public Rissois exulte, les joueurs s’embrassent et se congratulent. Le match a tenu ses promesses. On a assisté à une rencontre de haut niveau et le vainqueur n’en est que plus beau.

Score final Ris 26 PUC 20

EN CONCLUSION

Cette magnifique victoire devant le leader battu pour la deuxième par les Rissois fois va redonner confiance à l’équipe. Il semblerait que les causes du mal ont bien été identifiées. Ris a joué en patron avec une équipe soudée, faisant preuve d’abnégation et a laissé ses égos aux vestiaires. Il reste 3 rencontres à jouer, avec le même sérieux. L’optimisme peut- être de mise, mais attention, rien n’est encore joué. Ris devra confirmer dans 15 jours en se déplaçant chez la lanterne rouge, Pontault Combault.

En lever de rideau, l’équipe espoirs s’est inclinée de peu dans les arrêts de jeu sur le score de 33 à 36. Dans une rencontre très relevée, 8 essais ont été marqués de part et d’autre. Trois pour les Rissois et 5 pour les Pucistes. Ris menait pourtant de 15 points à 30 minutes de la fin, mais le PUC a remonté son retard. Cette défaite ne remet rien en cause au classement général. Ris occupe toujours la deuxième place derrière le leader Orléans.

 

Ph.B

Détails

Date Temps Ligue Saison Jour de match Temps plein
13 mars 2022 15 h 00 min Seniors Equipe 1 2021 13/03/2022 80'

Lieu

Stade Latruberce
Rue de Fromont, Les Hameaux de la Roche, Ris-Orangis, Arrondissement d\'Évry, Essonne, Île-de-France, France métropolitaine, 91130, France

Résultats

ÉquipeButsRésultat
USRO26Victoires
Paris Université Club20Défaites
Contact

Section rugby de l’union sportive de Ris Orangis

b Lun-Dim: 10h00 à 23h00