Orléans vs Ris Orangis
vs

Récapitulatif

Terrain en excellent état, temps ensoleillé, avec un léger vent.

Rencontre arbitrée par Monsieur François Quilici de la ligue de Normandie.

 

Les Rissois se déplace à Orléans pour ce dernier match de la phase de qualification. Ils sont pour l’instant les 5èmes qualifiés, ce qui les envoient, si on en reste là, aller défier soit Meyzieu ou Voiron sur leur terre. Une victoire contre Orléans ne serait pas suffisante, Ris n’est pas maitre de son destin. Il faut pour terminer à la 4ème place, synonyme  de barrage à domicile, compter sur une défaite de nos voisins d’Orsay à Pontarlier. Que va faire le staff, coucher sur la feuille de matchs la meilleure équipe possible en tenant compte des joueurs blessés, ou préserver quelques joueurs essentiels en vue du match de barrage ? C’est décidé, on va à Orléans pour gagner mais on adapte la composition. On compte sur le banc des finisseurs dans lequel on retrouve nombre de titulaires.

Le coup d’envoi est donné par les Rissois, Orléans récupère la balle, développe une attaque coordonnée tout en puissance et va marquer entre les poteaux. L’essai est transformé et le tableau d’affichage affiche un 7 pour Orléans et 0 pour Ris. 4ème minute, les avants Orléanais reviennent rapidement dans notre camp et emportent tout sur un ballon porté. Nouvel essai transformé entre les poteaux et Orléans se détache devant des Rissois impuissants à ce moment de la partie. Orléans 14 Ris 0.

Le nombreux public exulte dans les tribunes bien emmené par le speaker du stade. Quant aux quelques supportrices et supporters Rissois, la question est la suivante : combien va-on en prendre ?

9ème minute, Orléans est dans l’euphorie de son début de match parfait et lance une nouvelle attaque à hauteur des 40 mètres Rissois, mais Sébastien Fasquel en félin, intercepte la passe et file sans opposition inscrire le premier essai Rissois. Maxime Bernard transforme. Orléans 14 Ris 7.  L’hégémonie Orléanaise est stoppée.

Les équipes se rendent coup pour coup, mais nos Rissois ne se dérobent pas et plaquent à tour de bras devant les assauts répétés de leurs adversaires. Mais cette débauche d’énergie n’est pas toujours bien maitrisée, Joshua Protois est sanctionné d’un carton jaune par l’arbitre pour un placage dangereux. Ris va jouer à quatorze pendant 10 minutes. Malgré cette infériorité numérique, Ris arrive à poser son jeu et mettre son adversaire à la faute. Maxime Bernard des 38 mètres face, inscrit trois points. Orléans 14 Ris 10. Après un début de match catastrophique où Ris à subi les assauts de son adversaire, ces derniers jouent plus juste et reprennent leurs repères. Ils posent maintenant des problèmes à leurs adversaires.

19ème minute, Orléans bénéficie d’une pénalité face aux poteaux et ajoute trois points. Orléans 17 Ris 10. Joshua Protois fait son retour, son absence n’a pas porté préjudice au tableau d’affichage. Ça sent un peu la poudre dans ce match car Ris ne veut rien lâcher et Orléans veut s’imposer par son physique. Les Orléanais bénéficient d’une pénalité pour un placage appuyé de Chris Baudry. L’arbitre convoque les capitaines, le jeu reprend sans sanction supplémentaire. Ouf on est toujours à quinze alors que le jaune n’était pas loin. Orléans se voit offrir une nouvelle pénalité et prend un peu le large. Orléans 20 Ris 10.

30ème minute, Ris met à son tour Orléans en difficulté par ses attaques bien coordonnées. L’arbitre sanctionne Orléans mais Maxime Bernard est en échec sur sa tentative de but. On en reste là. Chris Baudry est blessé, il est remplacé par Adil Azza.

34ème minute, Orléans franchit pour la troisième fois la ligne par son numéro 8 tout en puissance, l’essai est transformé. Orléans 27 Ris 10. La mi-temps est sifflée sur ce score.

Dans cette première partie de rencontre, Orléans mène logiquement en imposant sa puissance. Ris résiste au courage mais c’est très compliqué. Les Rissois vont-ils tenir ?

43ème minute, magnifique essai de Louis Picot. Sur une touche aux 40 mètres Rissois bien captée par Nicolas Chupin, la balle arrive à Antony Rodrigues qui parvient à servir son ailier, il file le long de la touche pour inscrire le deuxième essai Rissois. Maxime Bernard transforme. Orléans 27 Ris 17.

L’arbitre ne laisse rien passer sur les fautes en défense. Orléans obtient une nouvelle pénalité bien placée. Orléans 30 Ris 17. Le score est lourd à ce moment de la partie mais les Rissois vont faire parler la poudre et faire douter jusqu’au bout leurs adversaires et éteindre le public Orléanais alors que les chants Rissois se font entendre de plus en plus.

51ème minute, pénalité pour Ris dans le camp d’Orléans, il est décidé de prendre non pas la pénaltouche mais la mêlée. Sur l’introduction, l’arbitre siffle une faute en faveur des Rissois, Maxime Bernard joue rapidement, passe à Antony Rodrigues qui marque. Malheureusement la transformation ne passe pas. Orléans 30 Ris 22.  On y croit de plus en plus car on sent les Rissois dominateurs. Orléans n’est plus en verve et commence à douter.

Malheureusement à la 55ème minute, le centre Orléanais intercepte une passe de nos attaquants et s’en va inscrire l’essai entre les poteaux. Evidemment c’est transformé et Orléans reprend le large. Orléans 37 Ris 22.

Mais il est dit que les Rissois ne baisseront jamais les bras dans cette partie. 64ème minute essai de Yann Lucas. Suite à une percée monumentale de Sébastien Fasquel au départ de ses 22 mètres, ce dernier est rattrapé par un défenseur Orléanais et ne peut aller au bout de son action mais réussit toutefois à passer l’offrande à son arrière qui n’a plus qu’à terminer dans l’en-but. Maxime Bernard transforme. Orléans 37 Ris 29.

70ème minute, essai de Sébastien Fasquel entre les poteaux. Dans les 22 mètres d’Orléans, Youssef Soliman s’extirpe de plusieurs défenseurs et transmet à son coéquipier qui marque. Orléans 37 Ris 36. Les Rissois sont revenus du diable Vauvert à un point de leurs adversaires. Vont-ils créer l’exploit et s’imposer chez le dauphin de la poule ? Malheureusement une dernière action échoue sur un en avant. La mêlée qui s’en suit donne l’occasion aux Orléanais de botter en touche afin de conserver la victoire dans la douleur.

Score final Orléans 37 Ris 36.

EN CONCLUSION

Alors certes c’est une défaite d’un point, une défaite qui fait mal surtout quand on apprend qu’Orsay s’est incliné à Pontarlier. Les Rissois étaient si proche de jouer leur match de barrage à domicile mais c’est comme ça. Il faudra donc affronter Voiron sur ses terres mais impossible n’est pas Rissois. L’équipe devrait récupérer quelques éléments majeurs. Le déplacement en Isère est fait en sorte que le groupe soit placé dans les meilleures conditions possibles pour préparer cette rencontre cruciale avec un départ le samedi matin et un entrainement sur place. On attend aussi de nombreux supporters pour encourager l’équipe, un autocar est mis en place pour faire le déplacement. ON Y CROIT, L’AVENTURE DOIT CONTINUER !

 

En lever de rideau, l’équipe Espoir s’est inclinée sur le score de 30 à 22. Les Orléanais ont confisqué à la dernière minute par un drop  le bonus défensif à des Rissois qui n’ont pas à rougir de cette défaite devant le leader de la poule. Ils menaient même à la mi-temps sur le score de 3 à 9. Orléans a marqué trois essais, les Rissois un. Nous avons eu une frayeur en voyant Rémi Verron sortir sur une civière mais apparemment plus de peur que de mal en voyant ce leader rejoindre son groupe à la fin des hostilités, certes avec des béquilles mais bien debout sur ses jambes. Bon rétablissement à toi Rémi et reviens vite !

 

Ph. B

Détails

Date Temps Ligue Saison Temps plein
17 avril 2022 15 h 00 min Seniors Equipe 1 2021 80'

Lieu

Exterieur

Résultats

ÉquipeButsRésultat
Orléans37Victoires
USRO36Défaites
Contact

Section rugby de l’union sportive de Ris Orangis

b Lun-Dim: 10h00 à 23h00